0 In About

Qui est derrière The Hangry Mama ?

Bonjour,

Je m’appelle Meriam, j’ai 29 ans et j’ai créé mon blog en 2017 (ex beyondtheblush.com). Au début mon blog était dédié aux voyages, à mes billets d’humeur puis, petit à petit, j’ai décidé de n’y partager que mes recettes gourmandes en version healthy.

En 2020, je suis devenue maman. Et en donnant la vie, la mienne a été définitivement et joliment chamboulée. Le choix d’allaiter était une évidence pour moi mais notre histoire lactée a été semée d’embûches dès la première tétée.

Après un début d’allaitement un peu chaotique, un corps médical qui ne me prenait pas au sérieux et un bébé en souffrance (croûtes de lait virulentes, eczéma, rôts coincés, sommeil très agité et reflux interne et externe pour ne citer que ceux-là), j’ai décidé de prendre les choses en main.

Après moult recherches personnelles et plusieurs heures à éplucher les internets (blogs spécialisés et groupes de mamans dont les bébés ont les mêmes symptômes que le mien), j’ai décidé de commencer une éviction stricte des protéines de lait de vache et croisés ( PLV pour les intimes). Je n’y croyais pas au début, mais je voulais tout de même écarter cette piste.

Et j’ai bien fait !

Ça a pris du temps, car il faudrait 3 à 6 semaines (parfois moins pour les chanceux/ses) au corps du bébé et de la maman pour se débarrasser des PLV. Ceci dit, le jeu en valait tellement la chandelle : au bout de 6 semaines -car dans la foulée, il a eu plusieurs ratés (merci le lait dans la moutarde, dans le vinaigre de cidre et j’en passe)-, mon bébé allait de mieux en mieux.

En tenant un journal alimentaire, j’ai pu aussi découvrir d’autres aliments qui faisaient réagir mon fils (dont le poulet).

Du coup, en très peu de temps, il m’a fallu adapter mon alimentation, ce qui n’était pas une mince affaire. Et j’avais tout le temps FAIM. Car voyez-vous, allaiter, ça creuse un peu beaucoup l’estomac. Je ne savais pas quoi manger ni comment faire mes courses. Je passais des heures à décortiquer les étiquettes et chercher les produits que je pouvais consommer sans faire souffrir bébé. Bref, il a fallu tout réorganiser et tout apprendre, avec un bébé et de nouvelles responsabilités.

C’est de là que m’est venue l’idée d’orienter mon blog et de le consacrer à aider les mamans ou enfants allergiques. Car à mon début d’éviction, j’aurais rêvé trouver un blog avec des recettes gourmandes, faciles et adaptées à mon nouveau régime alimentaire.

The Hangry Mama, c’est pour ces mamans qui allaitent et qui du jour au lendemain, prennent la décision de faire une éviction afin d’aider leurs enfants à aller mieux.

The Hangry Mama, c’est pour ces mamans qui n’allaitent pas mais qui veulent que leurs enfants allergiques aient une vie normales, qu’ils puissent se régaler comme leurs petits copains/ines.

The Hangry Mama, c’est aussi pour tout ceux et celles qui ne digèrent pas le lactose, qui sont APLV ou qui cherchent juste des recettes vegans, faciles à faire et sans ingrédients compliqués.

 

No Comments

Leave a Reply